Roc de Sers
Sers, Charente
Le site préhistorique du Roc de Sers, a livré la plus ancienne frise sculptée connue à ce jour. Les plus importantes fouilles archéologiques ont été réalisées par le Dr Léon Henri-Martin, de 1909 à 1929. Le gisement a livré plusieurs habitats sous abris et des milliers d’outils de silex, spécifiques du Solutréen supérieur (pointes à cran et feuilles de laurier), ainsi que des plaquettes de calcaire portant des gravures animales. L’intérêt majeur est la découverte d’une série de blocs calcaires ayant appartenu à une frise sculptée pariétale d'une dizaine de mètres de long. Les blocs originaux sont conservés au Musée d’Archéologie nationale. Chevaux, bisons, bouquetins, rennes et oiseau, mais aussi deux figures humaines schématiques et des signes peints (points), composent cet ensemble exceptionnel.

Hommages

À l'occasion de la réalisation de ce site sur les abris sculptés magdaléniens, nous souhaitons rendre hommage à trois personnalités qui ont marqué ce domaine.

Philippe Plailly (1952 - 2008) photographe et réalisateur scientifique

Disparu brutalement en 2008 lors des dernières prises de vues aériennes qu'il faisait sur la vallée de la Vézère pour son documentaire Les Grands maîtres de la Préhistoire : le génie magdalénien, Philippe Plailly a encouragé et mis en valeur le site du Roc-aux-Sorciers et les recherches qui y sont menées. Séduit lors de sa première visite par ce site exceptionnel, Philippe n'a eu de cesse d'enrichir et de documenter les recherches en accompagnant sur le chantier durant de nombreuses campagnes l'équipe scientifique. Son travail a contribuer à faire connaitre ce site méconnu du grand public.
Ses travaux sur la préhistoire ne constitue qu'un volet de l'activité de valorisation scientifique de ce photographe et réalisateur passionné et éclectique.

Filmographie
- Face à face avec nos ancêtres
- Les Grands maîtres de la Préhistoire : le génie magdalénien

Alain Roussot (1937 - 2013) préhistorien
Alain Roussot arrivé à Périgueux l'année de la découverte de Lascaux est un des rares préhistoriens qui s'est attaché à l'étude des abris sculptés et tout particulièrement celui du Cap Blanc où il mena une recherche de terrain. Très compétent sur toute la Préhistoire et l'histoire de la Préhistoire, ayant fait des relevés avec l'abbé Breuil, l'abbé Glory, etc., il se tenait toujours prêt à apporter un document pour approfondir un sujet ou aider les chercheurs, jeunes ou moins jeunes pour les aider à avancer dans leurs réflexions. Toujours accueillant, il est venu nous rencontrer pendant nos campagnes sur le terrain dans les abris sculptés et suivait avec attention et avec plaisir les nouvelles techniques, les nouvelles lectures que nous lui proposions, il acceptait ces propositions ou les débattait et même quelquefois les soutenait face aux sceptiques quand il était convaincu.
Ses compétences en Préhistoire le rangeait au sein des sages et des anciens comme référent incontournable de ce domaine de la Préhistoire.

René Castanet (1923 - 2013) préhistorien
René Castanet, dont la famille est liée au célèbre abri Castanet de Sergeac, a animé durant des décennies un petit musée recelant des pièces exceptionnelles. Maire de sa commune durant près de cinquante ans, ce restaurateur qui avait repris le flambeau de son père a à son tour donné le virus à ses descendants, qui font visiter le célèbre site de Castel-Merle.