• ressources vue 2
  • ressources vue 3
Tous les médias Déselectionner
La « Vénus » de Sireuil
La « Vénus » de Sireuil
Statuette découverte à Sireuil (Dordogne), sans contexte archéologique précis. C’est donc sa ressemblance avec la « Vénus » de Tursac qui permet de l’attribuer au Gravettien (vers – 25 000 ans). Cette statuette féminine, sculptée dans de la calcite ambrée, est très stylisée. Les seins, le ventre et les fesses, éléments en relation avec la sexualité et la maternité, sont très développés, tandis que les bras et les jambes sont négligés. La tête est absente car le cou est fracturé. Statuette exposée dans la galerie paléolithique du Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. L = 9,1 cm ; l = 4,1 cm ; E = 2,7 cm. MAN 75 664

© RMN - Grand Palais ( musée d'Archéologie nationale) - Jean-Gilles Berizzi

Pages